33/ Huacachina & Arequipa

ARTICLE (Conseils en bas de page)

L’impératif d’être à Lima pour accompagner Martin étant effectué, on se dirige de nouveau dans le Sud du Pérou avec le Kéké. Direction Ica. On prend un bus de jour avec la compagnie Perubus. Pas excessive et confortable. Un peu long mais ça passe.

Arrivée à Ica. Ville sans grand intérêt si ce n’est pour aller à Huacachina, ville sous forme d’oasis en plein milieu d’un désert. Le délire est de prendre un Touk Touk pour quelques soles. Nous y arrivons en fin de journée, il commence à faire nuit. On parle avec les gars de l’hôtel pour booker les activités du lendemain. Ce sera visite d’une bodega le matin, et l’après-midi tour en buggy dans le sable avec session de sandboard.

Capture d’écran 2015-11-26 à 00.13.09
Touktouk de luxe

Le soir, on sort avec un des jeunes de l’hôtel. On boit quelques bières dans le bar à côté et file dans la « boîte » de Huacachina. Pas grand monde, surtout des p’tits jeunots de moins de 20 ans, et rien de fou. On boit un Pisco Sour tout de même puis de retour à l’hôtel. Ce qui nous a fait le plus rire, c’est le nom de la boîte : Huacafuckinchina.



Le lendemain, on essaie de gratter le petit déj qu’on croyait avoir eu avec la réservation Booking mais qu’on n’avait pas. Echec.

On fait un tour de l’oasis. C’est sympathique, et les dunes derrière sont vraiment très grandes, c’est impressionnant. On en voit certains qui les grimpent et les dévalent à toute allure.

DCIM101GOPRO
L’Oasis de Huacachina
DCIM101GOPRO
L’Oasis de Huacachina

Le tour est très vite fait vu la taille de la ville. On s’arrête boire un café, et tombons sur ce magnifique panneau.

IMG_2029.jpg

Ayant 3h devant nous avant de faire la visite, on se dirige vers Ica en touktouk. 1ère expérience pour moi, je n’en avais jamais pris. C’est assez délire. On file au centre commercial d’Ica. Kévin veut ramener des souvenirs, on va donc prendre des bouteilles et dégustons quelques pisco de bon matin.

De retour pour Huacachina, on reprend un touktouk. Celui-ci tombe en panne au bout de 3 minutes ! Il essaie de le faire repartir, ça marche moyennement, sa machine n’avance presque plus ! On se marre mais on est quand même à la bourre. La 1ère montée a été intraitable avec le touktouk et l’a forcé à s’arrêter. On l’abandonne et prenons le suivant.

Le bus nous attend. Je fais court pour la visite car rien d’exceptionnel à raconter, par rapport aux Bodegas visitées en terre argentine.

On enchaîne directement après avec le buggy et le sandboard. De gros buggy de 12 places font trembler la ville à chaque passage. C’est puissant et vraiment énorme ! Grosse sensation entre les dunes. Le pilote est bizarre mais nous régale comme il conduit. De bonnes bosses, des petits sauts, de bonnes descentes. Vraiment stylé ! Et les points de vue en hauteur depuis les dunes sont magiques, c’est incroyable.

DCIM107GOPRO
Depuis les Dunes

Arrivés ensuite à la 1ère descente, on s’allonge sur nos planches et feu ! On s’attendait à plus impressionnant mais c’était pas mal du tout cette sensation de glisse sur le sable. A la 2ème descente, je ne sais pas si j’étais mal placé ou si le gars m’a envoyé de travers, mais je pars en sucette dès le début et me demande comment je vais terminer en bas. Je n’arrive pas à redresser, et décide de m’arrêter en tombant sur le côté. Par je ne sais quel miracle, je n’arrive à faire qu’une roulade, retombe sur mes pattes en ramassant en même temps la board. Je me dirige serein vers la partie du groupe qui était déjà descendu, en mode « chute contrôlée vous inquiétez pas ». Je pourrais ré essayer 100 fois, je ne réussirai jamais ce que je viens de faire sans le vouloir !

Capture d’écran 2015-11-26 à 00.39.35
Depuis le buggy
Capture d’écran 2015-11-26 à 00.40.19
Le buggy
Capture d’écran 2015-11-26 à 00.40.57
Depuis la planche

On repart pour quelques bosses, puis on termine la journée par un superbe coucher de soleil depuis les dunes, magnifique.

Capture d’écran 2015-11-26 à 00.41.56
Calés pour le sunset
DCIM107GOPRO
Coucher de soleil depuis les dunes

Allez hop, petite douche à l’hôtel et direction Arequipa, en bus de nuit. Au terminal, on rencontre un couple Belges du côté flamand, Justine & Robbe, qui vont au même endroit que nous et veulent faire la fameux Cañon de Colca.




Arrivés à Arequipa, toujours plus au Sud du Pérou. On a réservé un ecolodge vraiment cool, légèrement à l’extérieur du centre mais pas trop.

Après s’être installé, direction le centre ville pour acheter des places pour le Cañon de Colca que l’on fera le lendemain en 2j. On négocie le prix pour 4 et on tombe à 120 soles. (Détails ns la section Conseils de l’article suivant)). C’est réservé. On en profite ensuite pour visite le parc de .. dans la ville, de voir la belle Plaza de Armas.

On achète également notre billet de bus retour pour Isla Ballestas, avant de rentrer sur Lima. Grosse blague au moment de payer.

Avant de raconter ça, il faut savoir qu’au Pérou et Bolivie et même dans d’autres pays, les CB sont acceptées partout, et les commerces sont fiers de vous le faire savoir à l’aide de leurs affiches Visa, Mastercard, American Express. Mais attention, ce sont des escrocs. Certains vont vous demander des frais de 5%, frais qu’ils sont incapables d’expliquer autrement que « ce sont les frais de cartes bancaires ». Le plus drôle, c’est que certains ne demandent aucun frais (rare), mais d’autres un montant de xx soles, qui n’a rien à voir. Bref, un peu abusé. La blague de Cruz del Sur » est lorsqu’elle m’a dit « Si vous payez en visa, c’est 50 soles de plus par billet. –Comment ça par billet ? Je paie tout d’un coup, les frais bancaires n’ont rien à voir avec le nombre d’articles payés. –Si, c’est 50 soles par billet. » Elle ne voulait rien savoir, et on a payé en liquide du coup ! Complètement abusé ce coup-ci ! Bref.

L’après-midi se passe tranquillou avec un bon gros temps. Et le soir direction un petit restaurant pour manger local, et plus particulièrement du Cuy. Pour bien le prononcer, il faut le prononcer couille. C’est une spécialité du Pérou, et ce n’est autre que du cochon d’inde. Il peut être préparé sous plusieurs formes. Nous avons testé le ragout et à la brochette. Niveau gustatif, je dirai entre le lapin et le poulet. Le ragout est pas mauvais du tout. En revanche l’autre est sec, et la peau dure au possible, ne tentez même pas de la manger comme vous le faites avec celle du poulet ! Rien de fou donc, mis à part qu’il y a beaucoup d’os et peu de viande ! Mais c’était vraiment le délire d’en manger.

On a testé le Cuy, quoi.

IMG_2038IMG_2040IMG_2039




CONSEILS

  • Comment se rendre à Huacachina ? Depuis Ica, prenez un touktouk pour 3 soles
  • Le tour en bodega est sympa mais pas extraordinaire
  • Le buggy et sandboard sont un incontournable. Beaucoup d’auberges et d’agences le proposent, ne vous inquiétez vous aurez une place n’importe quand.
  • Prenez votre billet de bus en avance ou sur internet lorsque que vous savez quand vous partez, car les employés des agences de Cruz del Sur par exemple sont très désagréables et ils vous appliqueront des frais si vous payez en CB
  • Cruz del Sur est une des meilleures compagnies de bus du Pérou. Pour voyager de nuit au niveau national ou international, c’est le top. Très confortable, les repas sont corrects.
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s