Qui suis-je ?

Présentation

Bonjour à tous, je m’appelle Dorian, j’ai 29 ans, originaire de Pujaut dans le sud de la France, proche d’Avignon, et de formation Ingénieur en Génie Civil.

Depuis tout jeune, j’ai toujours eu le goût pour les voyages, et après avoir visité quelques pays d’Europe ainsi que les États-Unis et le Canada, passé 6 mois en Erasmus au Danemark (Horsens), et 2 ans en Guyane française pour le travail, me voici embarqué dans un tour de 6 mois en Amérique du Sud. Tour qui sera très certainement transformé en Tour du Monde, mais en plusieurs étapes.

EDIT (08/01/2017) : Oui, nous sommes en 2017 et le blog du trip de 2015 n’est toujours pas fini ! Très dur de retrouver la motivation post-voyage. Après une année en France, me voici de nouveau en voyage, en Thaïlande à l’heure où j’écris ces lignes. La Nouvelle-Zélande sera la future destination pour un an, grâce au Working Holidays Visa.

Dans ma tête

Les expériences citées au dessus ont été riches à souhait, et m’ont donc permis de mieux me connaître, me faire évoluer, penser différemment, m’éloigner de cette fameuse zone de confort en sortant des sentiers battus.

Je me suis bien rendu compte, en voyant la manière dont vivent certaines populations, de la qualité de vie que l’on a en France et qui, paradoxalement et malheureusement, ne rend pas pour autant les gens plus heureux bien au contraire. Les personnes les plus heureuses que j’ai vues sont celles qui ont le moins. Elles vivent de valeurs simples axées sur l’humain, entre partage et simplicité.

Dans vingt ans, vous serez plus déçu par les choses que vous n’avez pas faîtes que par celles que vous avez faites. 

Marc TWAIN

J’ai également pris conscience de ce qui m’était cher et ce qui était important dans la vie. Savoir ce que l’on veut et savoir que l’on peut avoir ce que l’on veut (je ne parle pas forcément au niveau matériel). Ne pas avoir peur de prendre des risques, ne pas regretter, voir le positif et grandir après un échec. Les voyages forment la jeunesse comme on dit.

 » Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends  » Nelson MANDELA

À ceux qui m’ont dit, me disent et me diront « Tu as de la chance toi de voyager et de faire ce que tu fais, moi je ne peux pas », je leur réponds que les limites sont uniquement dans la tête de chacun. J’ai bel et bien eu le courage de refuser 2 CDI d’expatriés et fait une croix sur un cadre de vie que je n’aurai peut-être plus jamais, et cela n’a rien à voir avec la chance. J’ai pris ce risque là dans l’unique but de réaliser ce rêve de voyager sur de la longue durée.

Toujours garder à l’esprit que même si cela paraît difficile, ce n’est pas insurmontable. Le fameux « Quand on veut on peut » est bien réel, ne l’oublions pas. Si on veut vraiment quelque chose, on trouvera un moyen d’y parvenir. Sinon, on trouvera une excuse.

Tout le monde savait que c’était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l’a fait.

Avec du recul – car à l’heure où j’écris ces lignes, ce premier voyage en Amérique du Sud est fini – je peux vous dire que je n’ai aucun regret, mais alors absolument aucun. J’aurai plus regretté plus tard si je n’étais pas parti, ça c’est clair. Nous devons vivre nos vies comme on le veut au plus profond de nous même, et non pas comme le veut la société. Je vis sans me pré-occuper de ceux que les autres pensent, de toute manière il y a aura toujours quelqu’un pour critiquer une bonne action, alors à quoi bon en tenir compte.

N’oubliez jamais vos rêves d’enfant, car ce sont ceux-là les vrais.

Tout homme est tiraillé entre deux besoins. Le besoin de la Pirogue, c’est-à-dire du voyage, de l’arrachement à soi-même, et le besoin de l’Arbre, c’est-à-dire de l’enracinement, de l’identité.

Les hommes errent constamment entre ces deux besoins en cédant tantôt à l’un, tantôt à l’autre jusqu’au jour où ils comprennent que c’est avec l’Arbre qu’on fabrique la Pirogue.

À propos du blog

Vous avez certainement déjà remarqué que les premiers articles sont rédigés en Octobre et parlent du mois de Juin. La raison est simple : je ne pensais pas faire de blog au cours de mon voyage, mais voyant que pendant celui-ci j’ai trouvé énormément d’informations précieuses dans les blogs d’autres voyageurs, je me lance du coup dans la création d’un blog.

Celui-ci ne contiendra pas de grands articles rédigés quotidiennement, mais plutôt des articles de tailles différentes selon les humeurs et histoires vécues retraçant dans les grandes lignes mon parcours, et par la même occasion j’ajouterai par moment une partie conseils qui sera utile aux actuels ou futurs voyageurs, où je mentionnerai les auberges de jeunesse, restaurants, bars, boîtes, trekkings, lieux à visiter où je suis allé.

N’hésitez pas à me laisser des commentaires, des remarques et des critiques constructives afin de mettre à jour mon blog en l’améliorant 😉

Merci à vous tous de me lire, c’est un plaisir.

A la fin, ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie. C’est la vie qu’il y a eu dans les années.

Abraham Lincoln

Dorian

img_3290

 

12 réflexions sur “Qui suis-je ?

  1. WOOOOW bravo Dorian, je prépare un tour du monde pour dans 2 ans aussi donc si tu as des conseils, ils sont bienvenus !!! et encore bravo d’avoir eu le courage de partir dans cette aventure c’est vraiment génial ! des bisous ! Elsa.

    J'aime

  2. Profite bien Dorian, j’espere te revoir bientot a l’autre bout du monde pour que tu me racontes TOUT ce que tu as vecu, c’est des moments inoubliables et tellement uniques ! Je compte partir en long voyage apres la fin de ma mission au Qatar, j’ai la bougeotte et ca fait deja presque 2 ans que je suis ici… et je t’envie en lisant tes articles et en attendant mon tour avec impatience. Des bisous et au plaisir de te lire et de te revoir ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Un jour, un regard, d’un bleu glacial qui transperce ton âme ! tu te dis ces yeux la je les connais et puis la tu le sais pas encore mais tu signe un contrat à durée universelle avec ce que j’appelle un « frère d’Âme » Dorian est un aventurier courageux et un homme digne d’une confiance sans fin ! Bravo pour tes voyages et bravo d’Être l’ami que tu es, celui qui m’a aidé à me relever toutes ces fois et je tenais à marquer mon affection dans le temps et bien je peux le dire Dorian je l’aime comme le frère que j’ai toujours voulu avoir !
    Bravo d’Être qui tu es mon frère ! tu es le tonton d’âme de ma fille qui est partie et le futur tonton de mes jumeaux je t’aime mon frère

    Bravo pour ton blog et je me dis qu’un jour on écrira des lignes sur des voyages commun

    Aimé par 1 personne

  4. Bonjour Dorian, je me régale devant tes superbes photos!!!! (échange de bons procédés ;-)) Je rêve moi aussi de voyages, j’espère pouvoir repartir un jour. On ne peut pas tout faire! Tu as bien fait de saisir ces belles occasions, il faut profiter et vivre pleinement chaque journée 🙂
    Bien amicalement. Stéphanie

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Stéphanie pour ton commentaire et ton compliment ! C’est ce que je fais au quotidien, je me lève en disant merci à la vie pour cette nouvelle aventure 🙂
      Si tu veux voyager, tu le feras, et quand ça sera le moment pour toi!
      En attendant, je m’éclate avec tes recettes 😉

      Merci et bon dimanche !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s